La fellation : les bonnes pratiques

Le terme est lâché, « fellation » cette pratique plus communément appelée gâterie, que TOUS les hommes adorent et qui parfois, nous les femmes nous laisse perplexe. Nos doutes ne concernent pas tant le plaisir que l’on peut procurer à ces messieurs ni même celui qu’on en tire en la pratiquant ( si, si ! ) mais plutôt la ou les techniques à utiliser pour envoyer notre partenaire au septième ciel. Pour celles qui auraient besoin de conseils avant de se lancer ou qui aimeraient se « perfectionner » , voici quelques astuces pour la fellation du siècle. La fellation : les bonnes pratiques, c’est par ici !

La fellation : les bonnes pratiques

Que va piano va sano

Pour celles qui seraient peu coutumières de la fellation mais aussi les autres, il faut garder en tête qu’une fellation, se prépare ! Aussi, il est fortement déconseillé de sauter sur votre partenaire avec pour objectif de lui faire une fellation sans avoir préparé « le terrain » un minima. A contrario, il n’est pas toujours nécessaire de s’attarder sur les préliminaires avant de pratiquer une fellation. À vrai tout est une question de juste milieu : prodiguez-lui quelques caresses au préalable, jouez avec son sexe en usant de vos mains et seulement, vous pourrez vous adonner à ce plaisir buccal si particulier.

Explorer et écouter son corps

Partez à la découverte de son sexe avec douceur. Toutefois, sachez que la partie haute est la plus sensible, celle sur laquelle vous devrez vous attarder. N’hésitez pas à jouer avec votre langue le long de son pénis, entourez le bout de sa verge avec délicatesse en alternant les légers coups de langue ou exercez de pressions plus appuyées, il va adorer…

Au delà, il faudra être attentive à ses réactions et éventuellement à ses demandes : vous saurez que vous êtes sur la bonne voie quand vous le sentirez vibrer ou plus simplement, quand il exprimera son désir par des gémissements ou des encouragements.

Vos mains pourront aussi entrer en action pour son plus grand plaisir : elles accompagneront cette danse buccale en exerçant des va-et-vient plus ou moins rapides. Pensez à changer les rythmes car les hommes contrairement aux femmes en sont friands et puis, vous risquez de mettre à mal votre mâchoire.

La fellation : les bonnes pratiques – aller jusqu’au bout ou pas ?

Peu d’hommes refuseront que vous pratiquiez une fellation jusqu’à la jouissance mais est-ce ce que vous le souhaitez ? Aller jusqu’au bout peut être très excitant pour les deux partenaires mais cela suppose une réelle complicité et une envie réciproque au-delà des éventuelles précautions à prendre. Si tel n’est pas le cas, ne vous forcez pas : une fellation réussie est avant tout un plaisir partagé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *